Comité Régional d'Equitation Occitanie Site Officiel Cre Occitanie

10 bonnes raisons de monter à cheval

1. Le rapprochement avec la nature.

C'est bon pour le moral, l'équitation rapproche de la nature, de l’animal, des saisons… et déconnecte complètement du reste. La fatigue physique liée à la pratique est excellente. Elle permet d'évacuer le stress de la semaine et de se sentir mieux.

2. La diversité des activités

L'équitation, ce n'est pas simplement monter à cheval. Aujourd'hui il existe plus de 25 disciplines, réalisables à tout âge. il y en a pour tous les goûts.

3. Le contrôle de son corps.

C'est un sport doux et complet qui ne sollicite pas quelques muscles à l'extrême, mais une multitude de muscles pour des centaines de petits mouvements répétés.

A cheval, le cavalier apprend à utiliser ses jambes, son assiette, son dos, ses mains, ses épaules… L'indépendance des aides (mains sans jambe, jambes sans mains) exige une sacrée maîtrise. En plus, il faut tenir son dos. L’équitation développe la souplesse et travaille l’équilibre.

4.La  confiance et le calme.

Le simple fait de maîtriser cet animal plus costaud et plus rapide que nous va renforcer notre estime de soi. On va acquérir une autonomie incroyable.

Le cheval ressent tout. C'est une véritable « éponge à émotions ».  Si son cavalier est stressé, il risque de s'exciter. S’il est calme, il reste tranquille.  A cheval, on oublie tous ses problèmes.  On apprend à être zen. 

5.La maîtrise de ses peurs.

 La peur, tous les cavaliers la connaissent un jour ou l'autre. C'est normal d'avoir peur de se faire mal, peur de l'inconnu, peur d'abîmer le cheval, de mal faire, de décevoir… Chacun apprend à maîtriser sa peur.

6. La modestie.

Le bon résultat d'un jour peut être remis en question le lendemain ou avec une autre monture. Un cheval reste un animal imprévisible. On n'est jamais sûr de rien !

7. Le sens des responsabilités, bien-être animal.

Impossible de faire n'importe quoi ! Il faut respecter un certain nombre de règles. Le cheval ou le poney est entièrement dépendant de nous, il doit être notre priorité. Le bien-être animal est étroitement lié à la bonne santé de notre discipline, qui contribue à la sauvegarde de l'espèce équine mais surtout de ses races associées aux différentes disciplines équestres.

8. L’écoute. 

L'équitation se pratique dans le respect et nécessite une bonne communication avec son cheval. Chaque cavalier tente de construire avec son cheval une relation riche et complice. L'équitation devient un échange et développe ainsi le sens de l'écoute et la capacité de persuader. 

9. L'esprit d'équipe.

 Même si l'équitation est un sport solitaire, il se pratique le plus souvent collectivement. D'ailleurs, c'est un excellent moyen de se faire des amis. L'équitation est un bon intermédiaire lorsqu'on est timide ou que l'on a du mal à aller vers les autres.

10. La rigueur. 

L'équitation est un sport exigeant. Les progrès sont lents et peuvent être remis en question selon le cheval monté ou l'exercice à exécuter. C'est une école de rigueur et de persévérance. Impossible de brûler les étapes. Et l'on ne peut pas se contenter d'à peu près.  Il faut être précis, tenace et patient. De plus, l'équitation développe la concentration. La compétition peut être pratiquée à tous les niveaux. Elle permet de se mesurer aux autres et sert de moteur pour progresser.  Elle permet de prendre confiance en soi, apprendre à gérer son stress et celui du cheval et à accepter l'échec.

Bref, l’équitation est une vraie école de la vie!