Comité Régional d'Equitation Occitanie Site Officiel Cre Occitanie

Courrier adressé aux Présidents des Conseils Départementaux d'Occitanie

22 juin 2020

Mesdames, Messieurs les Président(e)s de départements,

L’équitation, 1er sport féminin national, 1er employeur sportif privé, et 4ème sport en nombre de pratiquant en Occitanie, est particulièrement impacté par la crise dramatique liée au covid-19. Je tenais par ce courrier à la fois à vous alerter sur les graves conséquences économiques et logistiques que cela engendre pour les professionnels de votre département et à la fois connaître les mesures que le Conseil Général pourra mettre en œuvre pour accompagner ces exploitations sur le plan matériel et sanitaire au moment de leur réouverture au public.

Pour nos établissements – comme pour beaucoup d’entreprises du département – les recettes sont au point mort mais, contrairement à la plupart des branches professionnelles, de lourdes charges persistent puisque notre secteur s'adresse à du « vivant » qu'il faut entretenir : la situation nécessite une main d'œuvre conséquente qui ne peut être placée en chômage technique. Enseignants, palefreniers, dirigeants, tous sont mobilisés et le nombre est important de chevaux et poneys qu'il faut nourrir et abreuver. Les soins prodigués et l'activité physique, nécessaires au bien-être des chevaux et poneys, restent indispensables. Les mois de mars et d’avril ont déjà privés les structures affiliées de toutes ressources, mais après le 11 mai, une reprise progressive et partiel des activités semblent envisageable.

Il est important pour le Comité Régional d'Équitation d'Occitanie de pouvoir rassurer l'ensemble de nos structures majoritairement professionnelles et de mettre en place un accompagnement logistique et financier qui évitera une faillite massive de ces dernières. Cela passe également par l’organisation et l’accompagnement d’un plan de relance, qui sera contraint par l’application stricte d’un plan bio-sanitaire – afin de protéger les pratiquants, comme les exploitants.

Si le travail sur la définition du plan bio sanitaire de reprise est bien avancée, aussi bien au niveau régional que national, il n’en demeure pas moins que ce dernier fait apparaître un surcoût et des moyens (masques, produits sanitaires, …)  que les structures n’auront pas seul les moyens d’acquérir et de déployer. C’est pourquoi, il est prioritaire pour nous, de connaitre la position des conseils départementaux sur cette question d’accompagnement logistique des centres équestres et poney clubs. Des masques, du matériel sanitaire, seront-ils distribué aux professionnels ? dans quelles conditions et dans quel volume ?

Au sein de votre département, le CDE (Comité Départemental d’Équitation) constitue le partenaire institutionnel à privilégier pour vous appuyer, vous accompagner, et participer à la définition et à l’expertise d’un plan de soutien logistique nécessaire à la reprise des activités des structures équestres sur votre territoire. Le CDE a une parfaite connaissance des professionnels équestre de votre département et sera être, à ce titre, un relai efficace pour le déploiement d’une campagne d’accompagnement en matériel par exemple.

Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs les Président(e)s de départements, mes salutations distinguées.

Le Président du Comité Régional d'Équitation d’Occitanie.

Jacob LEGROS