Comité Régional d'Equitation Occitanie Site Officiel Cre Occitanie

Comité Régional d'Equitation Occitanie – Election 7 Décembre 2017 – Profession de Foi

Chères Amies, Chers Amis,

jacob-legrosPrésident du Comité Régional d'Equitation du Languedoc Roussillon durant les quatre dernières années, j'ai été témoin du bouleversement socio géographique qui nous amène aujourd'hui à concrétiser la fusion des régions LR & MP en la nouvelle grande région Occitanie.

« Ma motivation au service du collectif est essentiellement portée par une vision économique en direction de nos structures,  nos dirigeants, nos professionnels ».

En effet, comme de nombreux sports, nous assumons une mission de service public. Mais, contrairement à la majorité d'entre eux, nous offrons l'accès à notre sport au plus grand nombre, sur des fonds privés. C'est ainsi que nous avons l'obligation de générer de l'économie, au travers du service aux licenciés.

Si nous avons souffert ces dernières années d'une fiscalité inappropriée à notre développement et à la pérennisation de nos entreprises, nous restons la première Fédération Nationale en nombre de licences féminines et le premier employeur du domaine sportif privé. Je ne m'étendrais pas sur la néfaste réforme des rythmes scolaires largement remise en question par le Président Macron et qui a impactée l'ensemble du secteur extra et périscolaire dont l'ensemble des activités sportives. Sur le plan structurel et économique, nous avons une longueur d'avance, l'avenir en ce qui concerne l'engagement de l'Etat vers le sport, n'est pas très favorable aux sports subventionnés puisque d'une part, les collectivités voient leurs ressources en diminution et d'autre part, le CNDS et les emplois aidés font également l'objet d'économies.

Nous avons de l'avance en ce sens, puisque déjà affranchis de financements, et je reste alerte sur les prochains défis de sociétés, en particulier ceux concernant les nouveaux modes de consommation, ce que j'appelle la génération 2.0, Ubérisation et autres services entre particuliers par le biais des « Applications ». Nous ne pouvons ignorer ce versant de nouvelles pratiques de consommation, le domaine du sport n'y échappera pas. Vous l'aurez compris, ce n'est pas le titre qui m'intéresse mais bien la fonction. Ma tâche principale et donc de développer le nombre de licenciés ici en Occitanie, que nos clubs soient remplis de cavaliers et que ceux-ci consomment de l'accompagnement, de l'encadrement, du coaching au travers des différents services fédéraux proposés dans nos structures. Les clubs sont les moteurs de nos pratiques et leur bonne santé est ma priorité.

Pour cela, je serais, avec mon équipe et les commissions, attentif à trois grands axes de développement et de promotion de l'équitation.

cheval-occitanieFIDELISER : Tout d'abord et au travers de la diversification des pratiques, nous devons fidéliser nos licenciés. Toutes les disciplines trouveront un accompagnement dans notre politique de développement et chacune d'entre elles fera l'objet d'une attention particulière.   

PROMOUVOIR : Nous devons toucher et nous ouvrir vers de nouveaux publics et grossir le potentiel du nombre de nos licenciés. Nous souffrons d'une image de sport de luxe et nous devons communiquer sur l'accessibilité financière de notre discipline.

INNOVER : Au travers de notre créativité, nous pouvons proposer de nouveaux événements porteurs, d'une part, la promotion de nos disciplines et d'autre part, le développement de notre qualité et de notre technicité en direction de nos pratiquants. Cela concerne nos circuits de compétition, nos finales régionales, ainsi que de nouveaux produits dédiés à la préformation et la formation de nos enseignants, mais aussi notre cavalerie de club, de sport ou de commerce.   

« La gestion que je propose de notre comité régional et qui concerne toutes les disciplines sera organisée selon quatre grandes familles ».

  • creo-et-jo2024La vie des Clubs qui se traduit par la relation de proximité avec les CDE, la mise en place de Comité d'Equitation de Métropole pour un rapprochement du monde entrepreneurial avec celui de notre secteur, l'accompagnement de projets mutualisant en direction des clubs.
  • L'équitation pleine nature avec la part tourisme équestre et sa catégorie formation : les galops pleine nature et les diplômes d'accompagnateur, de baliseur et la partie compétition, le TREC.
  • Le rayonnement régional au travers de la formation, le sport de haut niveau avec la détection, les événements Internationaux et le Handicap.
  • Les commissions sportives qui concernent toutes les disciplines, du CCE discipline emblématique en terre Pyrénéenne, au spectacle équestre et du CSO à la voltige mais aussi l'équifeel, le hunter, etc, etc …

Si la base de nos licenciés, dont le financement du CRE provient pour l'essentiel de la rétrocession sur licences, je ne néglige pas l'attrait de la vague Paris 2024 pour positionner notre sport dans le paysage élitiste lié à ce rendez-vous planétaire.

logo-region-occitanie

Dirigeant, enseignant, organisateur, cavalier Pro, formateur, officiel de compétition, éleveur, d'abord cavalier puis stagiaire et enfin diplômé, je suis un pur produit des clubs, qualifié de longue date, j'ai une bonne connaissance de l'éventail de nos activités. Initiateur du Languedoc Tour Sud France et du Languedoc Roussillon Tour Clubs, je m'inspire des besoins du terrain et des professionnels pour m'engager au service du collectif dans des actions altruistes. Passionné, je n'oublie pas la relation étroite que nous devons tisser avec nos fidèles partenaires, les chevaux, les poneys.

« Mon équipe est une équipe Occitane et je suis fier d'avoir réussi à fédérer les énergies de l'ensemble des 13 départements, ce qui était déjà un premier défi pour aborder les prochaines élections ».

carte-occitanieJ'aurais à cœur d'être le Président de tous, notre région est désormais un vaste territoire et les référents départementaux seront les piliers d'une politique de proximité avec le terrain par le biais des départements dont les Présidents seront les partenaires incontournables de nos ambitions de développement. C'est un vent d'optimisme que je souhaite insuffler dans ce nouveau virage qui nous est imposé de prendre. Nous avons des atouts et des savoir-faire dans chacune des anciennes régions et je vous propose de les mutualiser et de les accompagner pour faire de notre région une région phare sur le plan National.

« Le vote, une force pour démontrer que nous sommes unis, présents et engagés dans la vie collective de notre branche ».

Parmi mes prérogatives, je serais amené à représenter l'ensemble des structures affiliées, et plus vous serez nombreux à voter, plus j'aurais de poids pour défendre les intérêts de tous auprès de mes interlocuteurs dont, bien sûr, les collectivités et les services de l'Etat. S'exprimer est un droit mais aussi une force.

signMerci de votre poids, de votre soutien, Jacob Legros.